21 juil. 2007

Commission européenne propose des mesures pour faire face à la pénurie d’eau et la sécheresse.

Les problèmes de pénurie d'eau et de sécheresse se confirment sur le continent européen.

Cette année la Grèce enregistre une vague de chaleur sans précèdent, la Roumanie et les Pays-Bas (avec des précipitations d'à peine 1 mm, contre 44 mm en moyenne en avril) sont victimes de graves sécheresses.

Selon une étude de l’Union Européenne, la moyenne annuelle des populations et des territoires touchés par la sécheresse augmente de façon importante depuis trente ans (de 6 % à 13 %). Avec un impact économique estimé à plus de 100 milliards d'euros. Un état des lieux qui risque de s’aggraver dans toute l'Europe dans les prochaines années.

L’Union européenne plaide donc en faveur de l'adoption d'une stratégie à l'échelle du continent, afin de préserver cette ressource vitale.

La Commission a proposé une première série d'options et appelé à l'ouverture d'un débat sur la façon d'orienter l'UE vers une approche favorisant les économies d'eau et l'utilisation rationnelle de cette ressource.

Les mesures proposées :
  • L'adoption d'une politique efficace de tarification de l'eau, selon le principe de «l'utilisateur–payeur»
  • La mise en place de programmes obligatoires de mesure de la consommation d'eau.
  • Une campagne de sensibilisation pour une utilisation rationnelle de l'eau.
  • L'installation de dispositifs économiseurs d'eau sur les robinets, les pommes de douche et dans les toilettes.
L’UE gaspille aujourd’hui 20 % à 40% de ses ressources en eau.

Lire l’article de la Commission européenne =>

EN SAVOIR PLUS : le projet WISE étudie la qualité de l’eau et l’impact de la sécheresse sur l’eau potable, l’agriculture, les forets et les réseaux de transport fluviaux.

Aucun commentaire: