14 oct. 2007

Eau en bouteille : un désastre écologique


L'eau en bouteille : un désastre écologique

Impact écologique de l’eau en bouteille.
En 2006, un bureau suisse expert en « analyse du cycle de vie » a réalisé l’écobilan de l’eau en robinet et de l’eau en bouteille. Le résultat est accablant : L’eau en bouteille pollue de 90 à 1000 fois plus. L’eau en bouteille pollue par sa fabrication, son transport, sa réfrigération, ses emballages spéciaux mais également son recyclage.















Boom de la consommation mondiale :

15 milliards de litres d’eau en bouteilles sont consommés par an dans le monde.
De 1999 à 2006, la consommation mondiale d'eau minérale en bouteille a augmenté de 60%.
Les plus gros consommateurs d’eau en bouteille sont les Américains, premiers clients au monde. La consommation de l’Inde et de la Chine a très fortement augmenté les cinq dernières années. Mexique, Brésil, Italie, Allemagne, France, Indonésie et Espagne complètent le top 10.

Et le bilan écologique s’alourdit : chaque année, 3 millions de tonnes de plastique sont nécessaires pour fabriquer 200 milliards de tonnes de bouteilles. Soit 2,7 milliards de barils de pétrole.

Les Français eux, consomment 145 litres par personne et par an (contre 27 litres en 1963). Ce sont ainsi 140 000 tonnes de bouteilles plastiques qui finissent en déchets chaque année.

Pourtant l’eau en bouteille reviendrait 200 À 300 fois le prix de l’eau du robinet.

Alors pourquoi cet engouement pour l’eau en bouteille ?
On la consomme par sécurité, pour sa pureté, son goût ou encore l'image qu'elle véhicule. Cette croissance de la consommation des eaux en bouteille se fait au détriment de celle du robinet.

Cette forte consommation d’eau en bouteille tient davantage d'une peur infondée car la qualité de l'eau du robinet en France est l'une des meilleures au monde. Soumise à des normes sanitaires strictes, l’eau potable est le produit alimentaire le plus contrôlé en France. Si la qualité bactériologique de l’eau est irréprochable, il apparaît néanmoins que certains polluants chimiques arrivent jusqu'à notre robinet.

On retrouve dans certaines régions (région parisienne, Bretagne) les nitrates (résultat d’une agriculture non respectueuse de l’environnement et des rejets de certaines industries), le chlore, le calcaire, mais également de nouveaux produits chimiques en provenance des médicaments et molécules industrielles (pesticides, hormones, antibiotiques…) qui passent à travers les mailles du filet. Elle recèle aussi parfois des traces d’aluminium, de cuivre, de plomb, de zinc, de calcaire, de pesticides.

Pourtant boire l’eau du robinet présente de nombreux avantages :
  • Economique (l'eau du robinet coûte 200 à 300 fois moins cher que l'eau en bouteille.)
  • Praticité (fini la corvée des achats de packs d’eau)
  • Simplicité d'utilisation
  • Pas de stockage
  • Impact écologique moindre (Par rapport à l'eau minérale en bouteilles, l'eau potable consomme jusqu'à 1000 fois moins d'énergie pour arriver dans le verre du consommateur.)
Alors comment consommer l’eau du robinet en étant certain de sa qualité ?

Il existe des solutions pour filtrer les résidus indésirables dans l’eau de notre robinet.
  • Osmoseur
    Personnellement, je déconseille ce type de solution, car traiter l’eau par osmose implique un gaspillage inconsidéré de l’eau. En effet, pour consommer 1 litre d’eau, on gaspille jusqu’à 4 litres qu’il faut laisser filer dans le robinet ! Cette solution n’est donc ni écologique ni économique à mes yeux.
  • Filtre à eau
    Le filtre se fixe directement sur le robinet. L’installation est facile et pour l’utiliser, il suffit d'actionner la manette placée sur l'embout du dispositif. Les cartouches ont une durée de vie comprise entre deux mois et 1 an. Les cartouches de filtrage sont souvent recyclables.
  • Carafe filtrante
    Le filtre se glisse à l’intérieur de la carafe, dans un réceptacle prévu à cet effet. Il faut en changer tous les mois. Et surtout, il est important de laver régulièrement et soigneusement sa carafe. Sinon l'eau filtrée se charge en germes.
Les cartouches de carafes et de filtres contiennent du charbon actif et des billes de résines échangeuses d'ions. Ces procédés doivent capter les polluants organiques. Idéalement, un filtre doit vous proposer une filtration maximum (pesticides, nitrates, métaux lourds, produits chimiques, hormones, bactéries..).

Différents types de cartouches filtrantes sont proposées. Pour faire votre choix, prenez le temps de comparer les offres du marché et vérifiez bien le type de filtration proposé.

Bon à savoir :
Pour toutes ces solutions, il convient de conserver l’eau filtrée au frigo, de laver régulièrement sa carafe et de la consommer rapidement pour éviter que les germes ne se développent.

QUELQUES NOMS DE FABRICANTS :
Fabricants de carafes filtrantes :
Carafe Culligan
Carafe Kenwood

Fabricants de filtres à eau :
Filtre Dom Source
Filtre Brita
Filtre Aqua techniques

EN SAVOIR PLUS :

www.tsr.ch : L'eau minérale, un désastre écologique

http://actualite.aol.fr L’eau en bouteille : une menace pour l’environnement.

www.info-durable.be : A l’eau (du robinet) ? Y’a quelqu’un ?

www.notre-planete.info : L'eau en bouteille, une ressource qui coûte cher à l'environnement

New York Times : In Praise of Tap Water (en anglais)


1 commentaire:

Sébastien a dit…

Bonjour,

Je suis également inscrit dans la barre ecolo-info.
J'ai vu que vous aviez mis le logo ecolo-info que j'avais déssinné pour Anne-Sophie. Merci!

Je voulais vous faire passer le communiqué et le dossier de presse de Biotissime.fr, l'entreprise responsable que j'ai créé cette année.

Pouvez-vous me recontacter?

Merci.
A bientôt.
Sébastien.