27 févr. 2009

Pesticides un scandale francais

LIVRE PESTICIDES révélations sur un scandale français

Un livre qui révèle un scandale. une enquête sur le monde des pesticides en France.

Vous découvrirez comment les organismes soit disant « indépendants » sont accusés de collusion avec les grands groupes chimiques qui fabriquent ces pesticides.


L’agriculture, principale utilisatrice de ces produits phytosanitaires répands 90% des pesticides sur les sols français, le reste est répandu par les jardiniers (nous tous) et les collectivités locales pour l’entretien des espaces verts.

Aujourd’hui, lorsque vous mangez une pomme non bio, sachez qu’elle a subi 27 traitements chimiques différents en moyenne (et qu’elle peut en subir jusqu’à 36 !). Rien que cela !!!

Vous découvrirez que 5% des fruits et légumes non bio vendus en France contiennent des résidus de pesticides. Que 7 % sont au dessus des limites maximales de résidus et 23,7% contiennent plusieurs pesticides. (Rapport 2005 de la Direction Générale de la Santé).

En 2004 plus de 76 105 tonnes de pesticides ont été achetés dont :
  • 2 469 pour les insecticides,
  • 37 174 pour les fongicides,
  • 26 102 pour les herbicides,
  • 10 360 pour d’autres substances actives diverses
Or le Docteur Belpomme a alerté l’opinion publique sur le fait qu’être exposé à des doses répétées de pesticides représente un danger pour la santé . Et ce sont nos enfants qui sont les plus fragiles à cette exposition répétée de doses de produits phytosanitaires.

Aujourd’hui, retrouve dans les germes de fœtus humain plus de 400 polluants différents : hydrocarbures, dioxines, pesticides, résidus de plastiques, de colles, d’encre d’imprimerie. Ces produits, conçus pour ne pas être solubles dans l’eau, s’amassent et se concentrent dans nos graisses.

Extrait choisis du livre « Pesticides : révélations sur un scandale français » :

« Pour la nature, les paysages, les animaux, les grands équilibres de la vie (l’eau et le sol), le bilan est terrible. Et pour nous, humains, il est franchement angoissant. Les dénégations des lobbies sont désormais, en 2007, un pur déni de la réalité. Des centaines d’études publiées dans des revues scientifiques les plus prestigieuses montrent sans contestation possible que les pesticides, même à doses infinitésimales, sont de graves poisons qui provoquent de nombreux cancers, bouleversent les systèmes immunitaires et endocrinien, limitent la fertilité, augmentent le risque de malformations intra-utérines. »

Vous vous croyez protégé par des organismes indépendants qui certifient, via leurs études réalisées par leurs experts indépendants que ces produits sont inoffensifs pour l’homme et l’environnement ? Détrompez-vous !

« Pesticides : révélations sur un scandale français » :
« …l’industrie a pénétré jusqu’au cœur des services d’un Etat qu’on croyait impartial. Des lobbyistes astucieux, redoutablement efficaces, parviennent à convaincre que l’intérêt privé se confond avec l’Histoire en marche et le bien commun. Ils vont s’emparer en dix années de tous les leviers de pouvoirs, tous les centres de décision ».

Un livre qui donne la nausée, qui fait froid dans le dos mais qu’il faut lire absolument pour avoir un avis sur la question des pesticides, de l’agriculture biologique et des OGM (vous savez, ces semences « Roundup Ready» ce qui signifie prêtes à ingérer des litres de Roundup sans mourir, donc des semences qui permettent aux agriculteurs d’utiliser encore et toujours plus de pesticides, de polluer nos sols pour des décennies et d’acheter ce produit phare de la même firme internationale qui commercialise les OGM et le Round-Up…)

Lire le livre de Fabrice NICOLINO et François VEILLERETTE : PESTICIDES révélations sur un scandale français

En savoir plus sur les pesticides :


Apprendre à jardiner écologique :

- La recette du purin d'ortie

Les fiches ressource de l'excellent éditeur Terre Vivante :
Quelques adresses pour acheter des produits de jardinage bio :

- La maison des insectes : Vente d’insectes pour le jardinage bio
- KOPPERT : Lutte biologique au jardin



Aucun commentaire: